Conseils pour les enfants difficiles avec la nourriture

Conseils pour les enfants difficiles avec la nourriture

Par Babysits
11 minutes pour lire

Que faire lorsque votre enfant n'accepte qu'un seul type d'aliment ou refuse de manger ses légumes ? Ne vous inquiétez pas, nous vous expliquons ce qu'est une alimentation difficile, pourquoi elle se produit et comment y faire face ! Poursuivez votre lecture et découvrez des conseils utiles pour faire face à un enfant difficile dans votre famille.

Signe que votre enfant est compliqué pour manger

Tout d'abord, vous vous demandez peut-être : qu'est-ce qu'un mangeur difficile ? Selon le site Esanté mentale, Voici les caractéristiques communes aux mangeurs difficiles (et les signes que votre enfant est peut-être un mangeur difficile). 7 Signe que votre enfants est un mangeur difficile

  • Ils mangent plus lentement que les enfants de leur âge.
  • Ils mangent des quantités réduites de nourriture
  • Ils refusent régulièrement de manger (surtout des fruits et des légumes).
  • Ils demandent toujours le même repas
  • Ils sont très réticents à essayer de nouveaux aliments.
  • Ils préfèrent les boissons à la nourriture
  • Ils ont des préférences alimentaires marquées.

Si votre enfant présente plusieurs de ces caractéristiques et comportements, il se peut qu'il soit un mangeur difficile.

Pourquoi mon enfant est-il un mangeur difficile ?

Causes de l'alimentation difficile

Il existe de nombreuses théories concernant les raisons pour lesquelles un enfant peut devenir un mangeur difficile, cependant, les études ne sont pas concluantes. Selon l'organisation Unicef, Certaines des causes potentielles de l'alimentation difficile peuvent être : la démographie, les caractéristiques parentales, les pratiques d'alimentation précoce et les facteurs psychosociaux.

Une étude publiée par Magali jacobs a indiqué une différence dans les préférences des enfants en matière de collation en fonction de l'emballage de la collation. Les enfants de l'étude préféraient les aliments dont l'emballage comporte leurs personnages de dessins animés préférés aux aliments dont l'emballage ne comporte aucun personnage. **Ce facteur culturel peut donc également avoir un impact sur les tendances à l'alimentation difficile.

Quelles sont les conséquences du fait d'être un mangeur difficile ?

Être un mangeur difficile ne signifie pas nécessairement que votre enfant est en mauvaise santé. L'alimentation difficile est souvent une phase qui va et vient chez les enfants. Il existe de nombreuses études contradictoires concernant l'alimentation difficile et le risque d'insuffisance pondérale ou de surpoids chez les enfants.

**Cependant, le meilleur conseil est de discuter de vos préoccupations avec le pédiatre de votre enfant, car il pourra vous donner les meilleurs conseils en fonction de la situation et des besoins de santé spécifiques de votre enfant.

Principaux conseils pour faire face à une alimentation difficile

Alors, que pouvez-vous faire contre l'intolérance alimentaire ? Jetez un coup d'œil à notre infographie et découvrez ci-dessous nos meilleurs conseils pour faire face aux caprices alimentaires !

Commment gérer les enfants difficiles avec la nourriture

1. Rendez la nourriture amusante pour les enfants

Utilisez votre imagination pour faire de l'alimentation une expérience amusante. Vous n'avez pas envie d'être créatif après une longue journée de travail ? Pas de problème, nous sommes là pour vous aider ! Nous avons rassemblé ici quelques idées géniales pour améliorer l'expérience alimentaire de vos enfants.

  • Des choses simples comme l'ajout de formes ou de couleurs uniques aux aliments peuvent avoir un impact important sur l'envie de manger de votre enfant.

Une autre façon de rendre certains aliments plus attrayants est de créer des personnages et des animaux avec les fruits et les légumes. Ces crêpes faciles à préparer et ces recettes de Noël saines peuvent vous aider à trouver l'inspiration dont vous avez besoin.

Recette de pancakes sain facile pour enfants

Recette de pancakes saines et facile pour enfants!

Recette de Friandises saines de noel à savourer

Recette de friandises saines à savourer pour Noël!

  • Utiliser un mixeur pour changer la texture et la couleur des aliments. Non seulement cela permet de cacher les légumes dans la nourriture des enfants, mais les enfants s'amusent aussi en regardant la “nourriture se transformer".

  • "Ne joue pas avec ta nourriture". - c'est une remarque courante faite par les adultes à la table du dîner. Mais pourquoi pas ? La gamification est une excellente occasion de faire de la consommation d'aliments sains un événement passionnant !

Une idée amusante est de créer un jeu de correspondance pour les légumes et les fruits. Une bonne idée serait de faire des cartes avec des photos de l'aliment et d'écrire les avantages de cet aliment spécifique au dos de la carte. Les enfants doivent ensuite mémoriser les avantages de cet aliment : "Les myrtilles renforcent le système immunitaire", "Les épinards nous rendent plus forts ".

2. Ajoutez de nouveaux aliments

Lorsqu'il s'agit de nourrir nos petits mangeurs difficiles, c'est souvent un vrai casse-tête de trouver des recettes qui soient nutritives tout en satisfaisant les palais les plus exigeants. C'est pourquoi nous vous recommandons cette méthode pour que votre enfant mange plus sainement : mélangez de nouveaux aliments à leurs repas. Mélangez donc vos macaronis au fromage avec des légumes, la crème glacée et le yaourt avec des fruits, et ajoutez des pommes dans la préparation des crêpes. La clé ici est de mélanger les légumes ou les fruits avec les aliments qu'ils aiment déjà !

3. Faites participer les enfants à la préparation et au choix des repas

Cuisiner peut être une activité très amusante à faire en famille ! En outre, impliquer les enfants dans le processus de préparation ou de choix des repas peut être une solution importante pour certains mangeurs difficiles.

S'ils ont plus de choix quant à ce qui va leur être servi, et même s'ils participent à la préparation du repas, les enfants auront généralement moins de réticence au moment de le manger !

Voici quelques idées pour faire participer votre enfant difficile à la cuisine :

  • Laissez vos enfants choisir une recette. Il est préférable d'avoir quelques idées de recettes parmi lesquelles ils pourront choisir.
  • Créez un jeu autour de la recette : attribuez les rôles, demandez à vos enfants de (par exemple) "trouver et apporter [tomate/pomme]" et créez toutes les autres règles que vous voulez dans votre jeu.
  • Emmenez vos enfants au marché ou au supermarché avec vous et présentez-leur toutes les variétés de légumes.
  • Mettez de la musique de cuisine et faites participer vos enfants à la cuisine en leur donnant des tâches adaptées à leur âge, par exemple :

    • Faire et mélanger la pâte
    • laver les légumes
    • Compter et nommer les ingrédients (très utile pour améliorer leur vocabulaire et leur apprendre les mathématiques !)
    • Mettre la table
  • Si vos enfants sont assez grands, vous pouvez les encourager à lire la recette à haute voix ! Ce sera une pratique formidable et utile pour eux s'ils sont en train d'apprendre à lire.

Faire participer les enfants à la cuisine peut être un excellent moyen de les rendre plus à l'aise avec différents aliments, et qui sait, peut-être même les transformerez-vous en petits chefs en herbe !

Vous avez besoin de nouvelles recettes ? Consultez nosRecettes saines pour enfants!

4. Trouver des modèles de comportement

De la même manière que les modèles culturels peuvent avoir une influence négative sur les habitudes alimentaires des enfants, les modèles peuvent également avoir une influence positive. Par exemple, voir une photo de Popeye appréciant ses épinards et devenant plus fort grâce à eux peut les amener à voir les épinards sous un jour plus positif.

Popeye et la force des épinards

En outre, les parents et les frères et sœurs peuvent être parmi les modèles les plus importants pour un enfant. Assurez-vous donc que vous adoptez vous-même les comportements alimentaires que vous aimeriez voir adopter par votre enfant. Le fait d'être vous-même un modèle positif peut également contribuer à améliorer les habitudes alimentaires difficiles de votre enfant.

5. Donnez-leur le temps de se familiariser avec les nouveaux aliments

Une étude réalisée par Le ministère de l'éducation nationale en 2014 a montré que les enfants peuvent mettre jusqu'à 12-30 expositions d'un nouvel aliment avant de décider qu'ils l'aiment. Alors, laissez-leur du temps et explorez l'aliment ensemble, étape par étape.

Les erreurs les plus courantes à éviter

Il y a également plusieurs choses à éviter lorsqu'on a affaire à un mangeur difficile. Nous vous présentons ci-dessous les erreurs les plus importantes à éviter.

Ne soyez pas agressif et ne criez pas après vos enfants.

Bien sûr, les discussions avec vos enfants peuvent être un peu épuisantes. Mais il est important de ne pas laisser cet épuisement et cette frustration s'exprimer sous forme d'agressivité ou de cris.

Selon le blog Evolute conseils et le site Naitre et grandir ,Les ménages où l'on crie ont tendance à avoir des enfants qui souffrent :

  • Augmentation des niveaux d'anxiété,
  • Stress et dépression
  • Augmentation des problèmes de comportement

Au lieu de cela, laissez toujours la situation se calmer si vous commencez à vous sentir frustré et abordez à nouveau le sujet à un autre moment.

N'utilisez pas le dessert comme une punition ou une récompense.

Le dessert est généralement la meilleure partie du repas pour un enfant... Il est donc tentant de l'utiliser pour contrôler ce que les enfants mangent ou ne mangent pas, n'est-ce pas ?

Cependant, selon des études, Utiliser la nourriture comme récompense ou comme punition peut saper les habitudes alimentaires saines que vous essayez d'inculquer à vos enfants.

Le fait de donner des sucreries, des chips ou des sodas en guise de récompense conduit souvent les enfants à consommer des aliments riches en sucre, en graisses et en calories vides. Pire encore, cela interfère avec la capacité naturelle des enfants à réguler leur alimentation. Cela les encourage également à manger quand ils n'ont pas faim pour se récompenser.

Ne dites pas "Oh, ils n'aimeront pas ça !" lorsqu'on leur suggère un type d'aliment.

Si vous répondez par "Oh, ils n'aimeront pas ça", vous donnez déjà à l'enfant une réponse négative à la proposition de cet aliment. Il peut commencer à penser qu'il ne l'aimera pas non plus, juste parce que vous l'avez dit, même s'il n'a jamais essayé cet aliment auparavant.

Ne forcez pas vos enfants à manger

Tous les parents d'un enfant qui mange difficilement sont confrontés au dilemme ultime : *Vous le laissez tranquille s'ils ne mangent pas leurs légumes verts ou vous l'obligez à manger tout ce qu'il y a dans son assiette, même s'il n'aime pas ?

Lorsque vous voyez votre enfant déplacer la nourriture dans son assiette, se plaindre qu'il ne veut pas manger ou demander à être excusé avant de manger quoi que ce soit, nous pouvons être enclins à utiliser une phrase innocente comme "juste quelques bouchées de plus" ou...

Selon des chercheurs de l'université du Michigan, insister pour que les enfants mangent des aliments qu'ils n'aiment pas n'est pas lié à un changement de poids ou de comportement vis-à-vis de la nourriture. En fait, cela pourrait être bien plus problématique, en provoquant des tensions à l'heure des repas et en nuisant à la relation parents-enfant.

L'étude montre que le fait d'exiger d'un enfant qu'il mange ou de lui imposer des restrictions alimentaires * entraîne une augmentation des comportements alimentaires difficiles, et non une diminution. Elle suggère que le fait de faire pression pour manger entraîne une **perturbation de la capacité de l'enfant à autoréguler son alimentation*. En d'autres termes, la sensation de satiété est émoussée, ce qui affecte l'instinct d'arrêter de manger.

Bien entendu, nous vous recommandons toujours de manger des aliments variés, mais vous pouvez essayer d'adopter une approche moins contrôlante.


Nous espérons que ce guide des mangeurs difficiles vous aidera à mieux comprendre la situation dans laquelle vous et vos enfants vous trouvez et vous donnera quelques conseils pour (bien) gérer les mangeurs difficiles.

Vous cherchez d'autres recettes pour vos enfants qui ont des difficultés avec la nourriture ? Consultez nos idées de recettes!

Bon appétit!